Blog

Retour



Le samedi 23 octobre 2021, les professionnelles ont pu assister à une formation collective sur « Accueillir et Accompagnement l’enfant en situation de Handicap et ses parents en établissement d’accueil du jeune enfant ».

Objectifs de la formation :

  • De connaître les différents types de handicap
  • De comprendre le PAI pour pouvoir en formaliser les objectifs
  • D’identifier les besoins de jeune enfant en situation Handicap
  • De redéfinir le rôle, la place et les tâches du professionnel auprès de l’enfant en situation d’Handicap et de sa famille
  • De mener une réflexion de travail en équipe autour de l’accueil de l’enfant et de sa famille
  • De repérer les partenaires ressources pour la famille et pour l’équipe.

La naissance d’un nouveau-né en situation d’Handicap ou l’apparition plus tardive d’un handicap est une situation professionnelle particulièrement éprouvante pour tous : les parents et la famille en tout premier lieu, mais aussi pour les professionnels amenés à l’accueillir.

Le décret du 20 février 2007 réformant celui du 1er aout 2000 encourage l’intégration des enfants en situation de handicap en établissement d’accueil du jeune enfant.

A ce jour, 6 enfants sont présents sur la structure présentant différents handicap et accueillis dans les différents groupes d’enfants.

L’inclusion est un effort démocratique pour que tous les citoyens, en situation de Handicap ou non, puissent participer pleinement à la société, selon un principe d’égalité de droit.

Le concept d’inclusion met en lumière la place de « plein droit » de toutes les personnes dans la société, quelles que soient leurs caractéristiques.

L’intégration est quant à elle, un terme générique majoritairement utilisé dans le domaine du handicap.

Favoriser l’inclusion du jeune enfant porteur de handicap : lui permettre de partager la vie en collectivité, dans des services de droit commun, et amener les autres enfants à se familiariser avec le handicap, pour construire une société inclusive.

  • Quelques chiffres :
  • En décembre 2017, 34 700 enfants de moins de 6 ans bénéficiaient de l’allocation d’éducation handicapé (AEEH). Depuis 2002, ce chiffre a crû très fortement, de 136%, d’après l’Observatoire national de la petite enfance. Ceci s’explique par un repérage plus précoce du Handicap et une prise en charge élargie.
  • En 2019 : 42 700 enfants de moins de 6 ans sont bénéficiaires de l’AEEH, au sein de 41 800 familles. Ces enfants représentent 13% de l’ensemble des enfants en situation de handicap bénéficiaires de l’allocation.
  • La situation professionnelle des enfants, et particulièrement celle des mères, est impactée par le Handicap de leur enfant.
  • Parmi les mères d’au moins deux enfants, dont l’un à moins de 6 ans et perçoit l’AEEH, seulement 42% d’entre elles sont en emploi et 57% sont chômeuses ou inactives lorsqu’elles vivent en couple. Ces proportions s’élèvent respectivement à 63% quand il a plus de 2 enfants.
  • En 2017, seuls 19.5% de ces enfants étaient inscrits en crèche et 14,8% touchaient le complément de libre choix de mode de garde.

            Les enfants en situation de handicap ont encore aujourd’hui un accès assez limité aux différents modes d’accueil formels puisque 54% des enfants en situation de handicap de moins de trois ans sont gardés exclusivement par leurs parents contre 32% pour les autres enfants.

  • Les professionnelles de la petite enfance :

            L’accueil de la différence bouleverse les pratiques professionnelles, les postures. Les professionnelles craignent de mal accueillir les enfants porteurs de handicap. Elles pensent ne pas leur offrir ce qu’ils ont besoin. Un enfant reste un enfant et leurs besoins sont semblables sur le plan affectif et de développement mais adapté à chacun selon sa particularité.

On ne peut pas faire de l’inclusion sans étayer l’environnement d’accueil, mais il convient de la dédramatiser.

  • Ce qui est déjà mis en place sur la structure au jour d’aujourd’hui :
  • En lien direct avec la puéricultrice du CAMPS/PMI
  • Formation collective en intra-muros sur octobre 2021 : prise en charge de l’enfant en situation d’Handicap
  • Passerelle avec les enfants présents sur l’IMP
  • Accueil des enfants déjà pris en charge sur l’IMP
  • Sur 2020, les professionnelles ont assuré la prise en charge de 6 enfants en situation d’Handicap, soit l’enfant était en cours de diagnostic ou il était déjà inscrit dans le parcours MDPH, ou pris en charge par l’IMP.

Un repérage précoce et une prise en charge précoce permet de meilleurs résultats sur le long terme surtout dans le cadre des enfants souffrant de Trouble de la Sphère Autistique (TSA).

            La sensibilisation des professionnelles va permettre aussi l’accompagnement de l’ensemble des enfants présents et avoir un regard pour des dépistages précoces et des orientations précoces.

Mme Virginie LAMOUREUX Directrice Les P’tits Loups Léon Bernard